Botola

Maroc-Comores : déclarations des entraineurs

image
16-12-2018 13:17

Voici les déclarations à l'issue du match Maroc-Comores (1-0) pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019) disputé samedi au complexe sportif Mohammed V, groupe B:

Hervé Renard (sélectionneur du Maroc)
«L’équipe a manqué de beaucoup de créativité et, dans ce registre, l’entraîneur est le premier fautif. Mais au moins, elle a su bien défendre en deuxième mi-temps sur les contres quand elle risquait d’être crucifiée. «Elle a aussi joué trop long démontrant une forme d’impuissance. Cependant, le groupe a eu la force de croire jusqu’au bout grâce au public qui a été le meilleur ce soir tout comme l’équipe des Comores.
«Le Onze a aussi manqué de solutions, de mobilité et de coordination entre les lignes et le manque d’inspirations a été criard face à une sélection qui a montré que toutes les équipes sont difficiles à jouer. «Les Comoriens, une très bonne et solide formation, ont fait montre d’abnégation, de rigueur tactique et ont confirmé qu’ils sont loin d’être une équipe médiocre. C’était un match pénible, du genre qui fait du bien des fois, mais ça aurait été plus mal et les trois points restent l’essentiel.

Amir Abdou (sélectionneur des Comores)
Ce résultat laisse un sentiment d’injustice et nous sommes très déçus de ce qui s’est passé vers les dernières minutes. Les joueurs comoriens ont réalisé un très grand travail, produit une prestation relevée mais prendre un but dans les dernières minutes, je reste sur ma faim.